Les Cavaliers Des Trois Palétuviers - Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait...
Match Guyane-Brésil
mercredi 01/09/10
 
Je vous invite à découvrir le premier reportage (avec photos !) des aventures de notre club. Cette manifestation s'est déroulée il y a peu, à Saint-Geroges de l'Oyapock. En effet, la ville accueillait pour la troisième édition, la Foire Internationale Commerciale. C'est ici que s'est déroulée le match, le 8 et 9 août, entre la délégation guyanaise — dont faisait parti nos jeunes du CTP ainsi que notre célèbre président, Daniel et moi-même —  et celle du Brésil, emmenée par Delphine dans la joie et la franche bonne humeur.
 
À voir également, l'article de Delphine et le mien publiés il y a peu sur le site de la fédération française des échecs :
 
 
 
 
À l'honneur donc, nos trois jeunes du CTP bien  sûr et les deux équipes compétitrices.
 
 
Delphine, et l'équipe brésiliennePrésentation tout d'abord
L'équipe du Brésil avec leur capitaine, Delphine Gras, venue spécialement de Rio de Janeiro (environ 1 journée et demi de voyage) pour soutenir et défendre les couleurs du Brésil, était composée de six joueurs du club de l'Associação Oiapoque de Xadrez. C'est une équipe bien préparée qui a traversé l'Oyapock pour venir rejoindre nos côtes.
 
Photo : Delphine et son équipe
 
 
Nadège et Louisiane au match France Brésil, dans le team Cavaliers des Trois PalétuviersDu côté guyanais, nous avions la chance d'avoir avec nous, trois jeunes joueurs du CTP : Kévin, Nadège et Louisiane, tous trois bientôt lycéens. Pour Nadège et Louisiane, ce sera à Kourou, pour Kévin ce sera en métropole, à Lille, au lycée Cambray. C'est donc une belle aventure qui se prépare pour lui et nous espèrons avoir bientôt ses impressions à ce sujet.
Outre nos amérindiens, Daniel accompagnait ses anciens élèves dans la bataille.
 
 
Photo : Louisane à gauche et Nadège
 
Mon équipe, un peu plus jeune, bien que acharnée et appliquée, ne pourra faire face aux joueurs de l'Associação Oiapoque de Xadrez.
 
Tournoi d'échecs en Guyane, France Brésil, cavaliers des trois palétuviersC'est donc avec un peu de retard qu'a démarré la compétition et dans des conditions pas toujours évidentes. Mais malgré les 40 degrés et le bruit assourdissant de la musique, il n'aurait pas été possible de déconcentrer ces joueurs tous prêts à en démordre.
 
Photo : Brésil à gauche, Guyane à droite, geste amical avant le début des hostilités.
 
Les match sont serrés mais les résultats sont sans appel. Le premier jour de compétition, l'équipe brésilienne part en trombe et remporte victoire sur victoire.
Fin de la journée, on joue encore quelques parties en blitz pour se détendre, puis chacune des équipes rejoint ses quartiers et se ressource avant la compétition du lendemain.
 
 
 
Les commentateurs sont formels, aujourd'hui la victoire sera aux couleurs de la Guyane. Tous les regards du public sont tournés vers notre stand. Les gens s'arrêtent, regardent, s'intéressent. Certains même s'assoient pour participer à notre compétition.
 
Et grâce à quelques renforts, notre équipe ramène des points. Mais on n'impressionne pas si facilement nos adversaires qui nous assènent une nouvelle défaite. Au compteur, 5 victoires brésiliennes et seulement un petit match nulle.
Delphine, la capitaine est ravie et fière de ses joueurs. Mais les guyanais ne sont pas rancuniers, et ils savent que la revanche est pour l'année prochaine...
 
 
Les 2 équipes

France Brésil Cavaliers des Trois PalétuviersNos charmants adversaires nous invitent même à venir dîner chez eux, le soir suivant et à découvrir leur club. Outre l'excellent repas (bien qu'un peu épicé !), nous discutons des nombreux projets que nous aimerions mettre en place. Delphine qui parle maintenant couramment portugais est parfaite en tant que traductrice professionnelle.
 
Photo de famille
 
Et pour animer cette fin de soirée à Opyapock, Delphine et moi revêtons le maillot sportif de nos hôtes et nous nous dirigeons vers le coeur de la foire qui bat son plein pour échanger quelques blitzs.
Epuisés mais ravis, nous rentrons, Daniel, Delphine et moi-même nous reposer à Saint Georges.
 
Et pour le plaisir des yeux, voici quelques photos supplémentaires...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
À suivre maintenant... Women-show à la foire de Oyapocke, côté Brésil....
M.C.

 
 
 

 
 
 

 
 
 
 
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint