Les Cavaliers Des Trois Palétuviers - Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait...
RSS

Articles récents

Les Cavaliers des Trois Palétuviers aux Emirats Arabes Unis
8 mars 2016 : Journée internationale des femmes Les féminines à l'honneur sur l'échiquier de Trois Palétuviers
Open à Kourou et découvertes à Cacao
Arrivée à Oulan Bator et rencontre échiquéenne
une journée magique à Moscou

Catégories

Actu
Exclusivité
Flash Info
Nouveautés
Pédagogie
Publications
fourni par

Actu'

Bonne Année à l'Outre-Mer !

À toute nouvelle année, un bilan et des bonnes résolutions s'imposent ! Alors, on s'installe devant son bureau et on se remémore tous nos petits et grands succès de ce premier semestre... Et on se fixe des objectifs encore plus fous...
 
Si on doit retenir quelque chose ou quelqu'un de cette année 2010, c'est sans aucun doute le nombre des entrainements : une heure et demi de cours chaque jour de la semaine scolaire aux jeunes, alors que le vendredi soir est réservé aux adultes. Daniel me l'a confirmé : les progrès sont incroyables tant au niveau échiquéens que scolaires. Les échecs sont partout – à l'école, sous le carbet du préau ou chez soi – et on en est convaincus, au bonheur de tous.
Et oui, c'est aussi la barre des 48 licenciés pour une population totale de 125 habitants qui a été franchie dès novembre.
On oubliait la création de notre tout récent site internet, en ligne depuis septembre et qui relaye les nouvelles du village et du club le plus régulièrement possible.
C'est aussi la rentrée de Kévin au lycée Cambray à Lille. Premier Amérindien de Trois Palétuviers à suivre ses études en métropole, ce n'est pasrien !
 
Ensuite, ce sont des succès tangibles et retentissants que nous avons accumulés au long de ce premier semestre :
  • Le patronage de la Représentation en France de la Commission Européenne pour notre projet « Le jeu d'échecs, un pont qui relie des Hommes sur un pont qui relie des Etats » à l'occasion de l'ouverture du pont qui aura lieu courant 2011 – la date exacte reste encore incertaine.
  • Notre victoire régionale au concours « Fais-nous rêver », relayée à la fois par France- Guyane, RFO et par la Fédération Française des Échecs. Une victoire importante pour la Guyane et pour les Échecs français qui se voient représenter pour la première fois dans la compétition nationale du concours.
C'est aussi l'organisation du premier tournoi interne du CTP qui on l'espère deviendra un lieu de rendez-vous des amoureux du jeu !
C'est également la publication d'un chapitre – co-écrit par Daniel et Claude Ezelin – sur notre site internet (et cela en exclusivité) du livre Pratiques éducatives dans un contexte multiculturel, l'exemple plurilingue de la Guyane, consacrée à la pratique des échecs en milieu scolaire.
Enfin, on termine cette année 2010 avec une bonne nouvelle : l'année 2011 sera celle de l'Outre-mer ; que demander de plus pour soutenir nos projets ?
Car ils sont nombreux pour l'année 2011. Par ordre chronologique :
  • la finale nationale du concours « Fais-nous rêver », qui se déroulera à Paris le 10 février, et où nous tenterons de tous nous réunir pour représenter le club.
  • C'est ensuite la venue de plusieurs enfants aux Championnats de France des jeunes en avril à Montluçon, accompagnés d'une maman pour encadrer le groupe. 
  • Sans oublier la participation d'une jeune joueuse du club aux Championnats de France Féminins de parties rapides en juin 2011.
  • À plus long terme, c'est la création d'un grand open international à Saint George, en étroite collaboration avec le Brésil qui verra le jour.
Etdire que c'est impossible...
 
Bonne année à tous nos lecteurs, bonne année à l'outre-mer !
 
Daniel Baur, Mathilde Congiu et Delphine Gras
 
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint