Les Cavaliers Des Trois Palétuviers - Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait...
RSS

Articles récents

Aurores boréales chez les Sames, autour du jeu d'échecs
Les Cavaliers des Trois Palétuviers aux Emirats Arabes Unis
8 mars 2016 : Journée internationale des femmes Les féminines à l'honneur sur l'échiquier de Trois Palétuviers
Open à Kourou et découvertes à Cacao
Arrivée à Oulan Bator et rencontre échiquéenne

Catégories

Actu
Exclusivité
Flash Info
Nouveautés
Pédagogie
Publications
fourni par

Actu'

Mieux vaut tard que jamais !

 Quand je suis rentrée en prépa, j’ai eu la chance d’être en cours avec un professeur de philosophie, qui, s’il n’a pas changé ma vie, a changé mon regard sur les choses. En janvier 2008, il avait pris deux heures pour nous souhaiter la bonne année, ou plutôt deux heures pour nous expliquer que faire ses vœux, c’était beaucoup plus qu’une simple norme sociale. Prendre le temps de s’adresser aux gens qui nous sont chers, c’est aussi prendre le temps de faire le point sur nous-mêmes… bref… 

C’est donc en ce mercredi 30 janvier que je vous souhaite à tous une excellente année 2013 ! 

 Et je ne sais pas pour vous, mais j’ai l’impression que cette année s’annonce plutôt bien. J’enregistre sur notre compteur de fréquentation plus de 21 000 visiteurs pour 35 000 pages visitées. 


On espère que cela continuera, qu’on pourra échanger allégrement nos expériences avec le monde entier, qu’on aura toujours de la matière grise pour avoir des nouvelles idées (n’est-ce pas Daniel ?), et qu’un jour on pourra faire des échecs une vraie arme pédagogique. En tout cas, ça en prend le chemin. 

 Enfin, c’est pour nous le moment de faire un petit bilan, non-exhaustif, en un mot de se remémorer les bons moments de 2012. 
 On se rappelle donc la venue de Clémentine et Adrien de l’association ORA, qui survolant la Guyane, se sont arrêtés à Trois Palétuviers quelques jours. Et comme de coutume, les invités ont pris le temps de faire quelques parties d’échecs avec nos jeunes sociétaires. Pour les enfants, c‘est évidemment l’occasion de connaître de nouveaux champs d’études, dont ils n’avaient pas idée, et de ne pas oublier qu’ils veulent fabriquer avec Daniel un ballon stratosphérique. 



 Je n’y étais pas mais j’ai pu voir les photos de la fantastique soirée qu’ont passée nos primaires avec les lycéens de Cayenne et de Kourou. Ces derniers avaient fait le déplacement dans le cadre d’une classe de mer. Observation du ciel et chants typiques ont égayé la fin de journée déjà bien riche en émotions. 


 Je vous invite enfin à revivre un moment inoubliable pour les enfants, celui d’interpréter devant un large public « la jeune fille, le diable et le moulin » une pièce de théâtre d’Olivier Py. 








En fin d’après-midi les enfants s’étaient transformés en initiateurs puisqu’ils partagèrent leur savoir échiquéen avec tous les enfants présents. 
Et oui, la boucle est bouclée, on commence élève et on finit professeur, le chemin de l’apprentissage suit son cours ! 


Je profite de ces vœux pour annoncer quelques articles à venir : notre soutien à l’association ChessSolidarity, menée par François Voituron,




 et la naissance d’une nouvelle Rubrique de notre site dédiée à « ATHL'Echec = HALTE à l'échec », qui promeut la pratique des échecs et du sport simultanément. On reparlera de tout ça…
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint